Votre première réunion d’information publique

Utilisez cette réunion pour sensibiliser votre collectivité à la question des fermes industrielles et pour motiver les gens à vous aider dans votre lutte contre la ferme industrielle.

  • Invitez les représentants de l’autorité publique de votre région et laissez leur savoir qu’ils n’ont pas à répondre à des questions, mais que vous leur gardez un siège avec un carton à leur nom (faites installer des chaises sur la rangée du devant avec des cartons où sont écrits leurs noms, et affichez les cartons à l’endos des chaises. Ainsi, vous saurez qui ne s’est pas présenté). Si la peur d’être mis sur la sellette les garde à l’écart, informez les participants à la réunion, dès le départ, que les représentants de l’autorité publique sont là uniquement en tant que spectateurs.

  • Demandez à quelqu’un de neutre d’agir à titre de modérateur. Cette personne s’assurera que la réunion se déroule selon l’ordre du jour, verra à ce qu’aucun participant ne soit irrespectueux envers quiconque et s’occupera des commentaires et des questions.

  • À mesure que les participants arrivent, demandez-leur de remplir la feuille de présence. Prévoyez de l’espace pour le nom, l’adresse, le numéro de téléphone et l’adresse électronique des participants et une section pour les gens souhaitant devenir bénévoles. Laissez cette feuille sur une table près de la porte, avec une grande affiche. Parlez-en à la fin de la réunion, pour les gens qui seraient arrivés en retard à la réunion ou qui auraient oublié de la signer. Dites à l’auditoire que le fait de signer ne les oblige pas à faire partie du groupe, mais que vous communiquerez plus tard avec eux. Assurez-vous de désigner quelqu’un de votre groupe qui sera chargé de ramasser la feuille à la fin de la réunion.

  • La distribution d’exemplaires de l’ordre du jour est facultative. Que vous le distribuiez ou non, lisez l’ordre du jour à tous les gens présents au début de la réunion. Affichez-en un exemplaire à la table de signature.

  • Placez sur la table de l’information sur les fermes industrielles et leurs répercussions, y compris de la documentation que les gens peuvent ramener à la maison. Songez à faire une affiche montrant des images de fermes industrielles locales. Les photos peuvent être agrandies à un format 11 x 17 pour que les gens puissent mieux les voir. Si vous n’avez pas accès à ces documents, imprimez l’information que vous trouverez sur les sites de la Coalition « Au-delà de l’agriculture industrielle » et de GRACE, et faites-en des copies. (Voir la section « Outils éducatifs »).

Pendant la réunion

  • Présentez une des vidéos recommandées dans la section « Informez-vous ».

  • Demandez à des présentateurs de faire des exposés sur les répercussions sociales, environnementales et économiques des fermes industrielles. Vous souhaiterez peut-être pouvoir inviter des experts comme des spécialistes des sols, des microbiologistes, des économistes, des experts en qualité de l’eau, etc. Trouvez des experts locaux qui sont établis dans votre région et qui la connaissent bien. Allez voir à l’université la plus près de chez vous. Par contre, n’oubliez pas que le département de l’agriculture des universités peut recevoir de grosses subventions des industries agricoles, de sorte qu’il se peut qu’il ne vous soit pas d’une bien grande aide. Vous pouvez faire une tentative au département des sciences biologiques. Vous devez savoir quelle est la position des présentateurs sur la question des fermes industrielles avant de les inviter à prendre la parole.

  • Si possible, demandez à une personne vivant près d’une ferme industrielle de venir parler pendant la réunion. Si les gens ne peuvent se déplacer pour venir faire un exposé, vous pouvez les filmer pendant qu’ils vous content leur expérience ou encore leur demander d’écrire ce qu’ils ont vécu. Vous trouverez un choix de témoignages dans la section « Outils éducatifs ».

  • Procurez-vous un contenant dans lequel les gens pourront déposer un don destiné à couvrir les frais.

  • À la clôture de la réunion, fixez une date et une heure pour une réunion de suivi. Distribuez un bulletin dans lequel vous exprimez vos préoccupations. Assurez-vous d’inclure votre nom et vos coordonnées dans le dépliant.