Évaluer les répercussions potentielles de l’EEI sur l’eau, la terre et l’air

L’eau

Quelles seront les incidences de cette ferme industrielle sur les ressources en eau de la région?

Établissez, situez et décrivez les éléments suivants :

  • tous les plans d’eau de surface qui se trouvent près des zones d’épandage de fumier et des emplacements d’entreposage de fumier
  • le cours d’eau intermittent et la tranchée de drainage les plus près
  • les plans d’eau de surface en aval pouvant être perturbés par l’application excessive d’éléments nutritifs
  • la possibilité d’inondation de la zone lors de pluies abondantes ou de l’écoulement printanier
  • les sources d’eau potable à proximité (puits et eaux de surface)
  • les puits abandonnés ou non obturés sur le site ou sur les terres devant faire l’objet d’épandage de fumier
  • les dolines, les sites d’exploitation minière ou les gravières dans les environs
  • l’information sur les nappes aquifères (débit, qualité de l’eau, direction d’écoulement, régions d’alimentation)
  • les plans de protection d’eau de source dans la région ou pour celle-ci
  • les terres humides protégées par la Convention de Ramsar de l’ONU ou la législation provinciale
  • les terres humides qui peuvent avoir besoin de protection
  • l’information sur les zones fragiles (ou les zones de contrôle de la pollution)
  • le type d’installation d’entreposage de fumier (en terre avec un revêtement en argile, en terre avec un revêtement synthétique, de surface, pile de compost)
  • si des puits de surveillance de la qualité de l’eau sont installés
  • la source de l’eau utilisée pour laver les bâtiments ou abreuver le bétail
  • le caractère satisfaisant (ou insatisfaisant) de l’approvisionnement en eau pour le projet
  • les licences d’utilisation de l’eau ou les permis d’adduction d’eau requis ou délivrés
  • les activités d’aménagement des bassins d’eau dans la région

Parlez aux gens de votre collectivité--ils connaissent souvent les caractéristiques du terrain et l’état des ressources en eau mieux que les représentants du gouvernement. Par exemple, les aînés de votre collectivité sauront à quel point l’eau peut être rare en période de sécheresse, ou comment les ruisseaux se sont comporté les années où il y a eu des inondations.